Un homme poignardé à mort dans le Var

Lundi, en début d’après-midi, un jeune homme âgé d’une vingtaine d’années a été découvert mort, poignardé, dans son appartement à La Seyne-sur-Mer. Une enquête a donc été ouverte.

Une enquête qui avance difficilement. Lundi, la police a fait la découverte d’un corps laissé sans vie dans un appartement situé sur les hauteurs de La Seyne-sur-Mer, dans le Var. Après avoir reçu plusieurs coups de couteau, le jeune homme, âgé d’une vingtaine d’années seulement, aurait succombé à ses blessures. Les voisins ont décidé d’appeler la police, intrigués par des traces de sang laissées devant la porte. Ils avaient raison de s’inquiéter ! Quelques minutes plus tard, c’est une dizaine de policiers qui se trouvaient sur place. La résidence des Terrasses de Tamaris a donc laissé la panique prendre le dessus sur son calme habituel.

« Une expertise médico-légale a été ordonnée afin de déterminer les circonstances exactes de la mort de la victime, même si l’hypothèse criminelle semble privilégiée » a indiqué Bernard Marchal, procureur de la République de Toulon, auprès de Var-Matin.

Si la thèse du meurtre est maintenant confirmée, l’affaire, confiée à la police judiciaire de Toulon, a, elle, du mal à avancer. Des ouvriers du bâtiment polonais devraient être entendus mais les enquêteurs n’ont encore aucunes pistes avérées.

« Il n’y a aucune garde à vue« , précise le parquet.

Suite à un malentendu, la police affirme que la personne interpellée sur les lieux le jour même n’a absolument rien à voir avec ce meurtre. Lundi, les forces de l’ordre ont bien saisi un homme dès leur arrivée. Mais, il s’agissait simplement d’une arrestation d’opportunité concernant une toute autre affaire. L’homme en question serait impliqué dans un trafic de stupéfiants. Ce qui veut dire que l’auteur du crime qui nous intéresse est toujours en fuite.

Axelle Garcia-Davenne

Publicités