L’agiculture bio plus populaire que jamais

Les Français achètent de plus en plus de produits bio. Grâce à cette tendance, de plus en plus d’agriculteurs se convertissent à l’agriculture biologique.

9369949185_31d87650fa_o
Crédits photo : Flickr / Marcia O’Connor

L’année 2016 s’est révélée « historique » pour le bio, ce que confirment les chiffres de l’Agence Bio, publiés le 21 février : la part de l’alimentation bio a bondi de 20 % en un an dans le panier du consommateur. Les surfaces consacrées à l’agriculture biologique, ainsi que le rythme des conversions d’exploitations à ce type d’agriculture ont poursuivi leur progression en France.

Quelle croissance pour le bio?

Les cultures certifiées bio atteignaient un peu plus de 1 million d’hectares fin 2016, en augmentation de 5% par rapport à l’année précédente, tandis que les surfaces engagées en agriculture biologique, qui comprend les fermes en transition, étaient en hausse de 16%, à 1,54 million d’hectares.

Pourquoi les Français ont retrouvé leur appétit pour le bio?

Selon un sondage, réalisé par l’Agence Bio, 7 Français sur 10 déclarent acheter régulièrement des produits bio. Ils se procurent des fruits et légumes, du lait et des produits laitiers, des œufs, de l’épicerie et de la viande dans des enseignes spécialisées comme Biocoop, La Vie claire, Bio c’ Bon. Dans leur choix la santé est l’argument prioritaire.

Pourquoi les agriculteurs se convertissent-ils au bio?

D’après le directeur de l’Agence Bio Florent Guhl, il existe un phénomène de voisinage. Quand un agriculteur se convertit au bio, ses voisins sont tentés de suivre son exemple.

Anahit Miridjanian

Image à la Une : Flickr / jalb

Publicités