Football – LDC: après le PSG, au tour des Monégasques de faire rêver !

le

Au tour des Monégasques de nous faire vibrer ce soir. Dans le cadre des huitièmes de finale de Ligue des Champions, l’AS Monaco se déplace à l’Etihad Stadium pour y affronter Manchester City. 

Fabinho of Monaco celebrates after scoring during the UEFA Champions League game between As Monaco and Villarreal at Stade Louis II on August 23, 2016 in Monaco, Monaco. (Photo by Agence Nice Presse/Icon Sport)
L’AS Monaco après le but de Fabinho face à Villareal en Ligue des Champions le 23 août 2016. (1-0)

Actuellement premier de Ligue 1 devant le Paris Saint-Germain et l’OGC Nice, l’AS Monaco semble en grande forme pour ce déplacement à l’Etihad Stadium dans le cadre des huitièmes de finale aller de Ligue des Champions. Les Monégasques sont invaincus depuis le 18 décembre dernier face à l’Olympique Lyonnais au stade Louis II (1-3) et restent sur une série de 12 matches sans défaite. Monaco dispose d’armes suffisamment efficaces pour remporter ce match tant attendu, une semaine après le match mythique du PSG face au FC Barcelone (4-0).

Monaco peut le faire

Malgré quelques prestations qui peuvent nous faire douter comme celle en Coupe de France face à Chambly, match remporté 4-5 par les Monégasques après prolongations. Ou encore celle face à Sochaux en Coupe de la Ligue allant jusqu’aux tirs aux buts finalement remporté 3-4 par l’AS Monaco, les Monégasques affichent un visage rassurant. Meilleure attaque d’Europe avec 108 buts marqués en 41 matches, soit 2,63 buts par match, les hommes de Leonardo Jardim sont en grande forme.

En tête de son groupe pourtant pas si évident en Ligue des Champions composé de Tottenham, le Leverkusen et le CSKA Moscou, les Monégasques sont plus que déterminés à aller plus loin. Même si l’expérience européenne est supérieure en face, cela n’arrêtera pas les joueurs de l’AS Monaco. Radamel Falcao affiche déjà 22 buts au compteur cette saison, bien entouré par Valère Germain (12 buts) et Kylian Mbappé (11 buts). Un potentiel offensif côté monégasque qui devra jouer en leur faveur face à une équipe moins en forme qu’elle ne le laisse paraître.

Une défense fébrile côté anglais

Depuis le début de la saison, Manchester City a encaissé 29 buts et se place à la septième place des meilleures défenses de Premier League. Pourtant, c’était bien parti pour les mancuniens qui avaient démarrés leur saison de la meilleure des façons enchaînant victoire sur victoire. Sur une série de six matches sans défaites, le deuxième de Premier League a concédé neuf défaites entre octobre et janvier et affiche un visage fébrile face aux grosses équipes.

Une élimination en League Cup face à Manchester United (1-0), deux défaites face à Tottenham (2-0), une défaite face à Chelsea (3-1), une autre face à Liverpool (1-0) ou encore sa dernière grosse défaite 4 à 0 face à Everton il y a un mois, les Citizens se montrent plutôt inquiétants lorsqu’ils affrontent une équipe de leur niveau. Le jeu rapide des Monégasques peut perturber les joueurs de Manchester City qui n’aiment pas beaucoup être pressé haut sur le terrain, à eux de profiter de cette faiblesse pour espérer repartir victorieux et ainsi s’assurer un match retour plus tranquille.

Nassima Driouach

 

Publicités