Raid dingue du dernier film de Dany Boon !

le

Le cinquième long métrage réalisé par Dany Boon est sorti en salle le 1er février dernier et on a adoré ! Frais, audacieux et original, ce film est porté par un duo qui brille une nouvelle fois. Critique du film.RAID Dingue : Photo Alice Pol, Dany Boon

Johanna, policière gaffeuse nourrit le rêve de devenir la première femme à intégrer l’unité d’élite de la police, le RAID. Risée de ses collègues qui ne la prennent absolument pas au sérieux, elle va se retrouver admise au stage de formation de la fameuse unité. Sous la supervision d’Eugène Froissard, Johanna va devoir prouver qu’elle est plus qu’une gaffeuse hors pair.

Les rires sont permanents dans la salle.    

Assurément, Alice Pol et Dany Boon forment un duo qui marche. Après Un Plan Parfait et Supercondriaque, les deux comédiens réitèrent leur coopération dans Raid dingue et réussissent à traiter de sujets sérieux tout en restant dans ce qu’ils maîtrisent : l’humour.  Et même si certaines blagues peuvent être qualifiées de « faciles », elles sont tellement bien ficelées que peu importe, ça marche ! On tombe raid dingue d’Alice Pol qui fait du Pierre Richard malgré quelques maladresses. Pour exemple : ses trop nombreuses grimaces. En choisissent de la mettre en avant, Dany Boon endosse un rôle un peu différent de ce qu’il a l’habitude de pratiquer et c’est plutôt agréable. En gros dur au cœur tendre, Dany Boon dévoile d’avantage sa fibre dramatique et montre qu’il est plus qu’un simple pitre.

Une fille c’est nulle en orientation, ça sait pas faire un créneau, c’est fragile, faut la protéger

Autre point fort du film : il dénonce le sexisme. A sa manière, Dany Boon parle de sujets sérieux et dénonce notamment le machisme de certains milieux. Il profite de son rôle d’agent du raid pour rendre compte et ridiculiser les idées reçues sur les femmes. 

Une mise en scène remarquable !

Mais le point qui surprend vraiment à la vue de cette comédie, c’est sa mise en scène. Raid dingue renferme plusieurs scènes spectaculaires pour ce type de film. On peut notamment citer l’affrontement final. On en prend plein la vue et plein les oreilles comme c’est rarement possible dans notre cinéma.  

Enfin, on notera la justesse des personnages secondaires et notamment Yvan Attal qui sort de ce qu’il a l’habitude de faire ou encore Florent Peyre. Ce n’est pas pour rien que le film a fait plus d’un 1 millions d’entrées en seulement 5 jours !

 Raid dingue, un film de Dany Boon toujours au cinéma !

Sarah C

Publicités