Bientôt la renaissance du XV de France ?

Peu de temps avant le début du tournoi des 6 nations et le match contre les Anglais samedi après-midi, les attentes autour du XV tricolore sont nombreuses. Entre la récente prise de fonction de Bernard Laporte en tant que président de la Fédération Française de Rugby et le changement de jeux opéré par Guy Novès, sélectionneur depuis bientôt un an, les Français attendent la confirmation.

Bernard Laporte, qu’est ce qu’il peut apporter au XV? 

toulon-laporte_178585_toulon_laporte_221012
Bernard Laporte

Une question importante tant les élections ont étés musclées et entourées de scandales. Bernard Laporte a déclaré de manière non officielle que l’objectif est d’être sacré pour la prochaine Coupe du monde, en 2019 au Japon. Un objectif qui paraît compliqué pour Baptiste, jeune rugbyman amateur, qui souhaite évidemment la réussite du XV de France, mais qui pense que les chances sont maigres faces aux équipes du sud. Avis que Guy Novès partage et garde la tête sur les épaules.

Alain Keraval, trésorier du club amateur de l’ACBB Rugby, n’était pas forcément favorable à l’élection de Bernard Laporte, et il l’attend au tournant, notamment sur sa gestion des jeunes et de la formation des joueurs français. Il trouve néanmoins le travail accompli par Guy Novès plaisant notamment pendant la tournée de novembre où le XV de France a rendu une belle copie malgré la défaite face à l’Australie, et espère le meilleur pour notre équipe nationale. Le principal problème de Bernard Laporte reste les histoires qu’il à avec la justice, qui lui ont souvent étés reprochées pendant la campagne pour la présidence de la Fédération Française de Rugby.

Guy Novès, LA solution? 

France RGU
Guy Novès

L’annonce de sa nomination en tant que sélectionneur de l’équipe de France a eu un effet très positif sur le groupe de joueur mais aussi sur les performances. L’ancien sélectionneur Philippe Saint-André a connu un mandat pas forcément facile et très souvent critiqué. Alain Keraval se dit très satisfait du jeu que les Français tentent d’instaurer, et espère un retour de l’équipe de France de la belle époque. Sa nomination a tellement réjoui les supporters français qu’il a lui même dû calmer le jeu en déclarant publiquement qu’il n’était pas « un faiseur de miracle et que tout n’irait pas mieux du jour au lendemain », on attend et on espère.

 Une nouvelle génération dorée? 

serin
Baptiste Serin

Baptiste Serin (22 ans), Gaël Fickou (22 ans), Jonathan Danty (24 ans), Arthur (21 ans) et Hugo Bonneval (26 ans), Jules Plisson (25 ans), Sekou Macalou (21 ans), Charles Olivon (23 ans), Camille Chat (21 ans), tous jeunes et plein de talents, peut-être la relève tant attendue… Ils ont tous, ou presque, déjà une sélection à leur actif et les belles années sont à venir. Le choix est entre les mains de Guy Novès qui décidera si leurs épaules et leur talent sont assez grands. Petit bémol néanmoins, le duo Laporte/Novès souhaite encourager les jeunes, mais la récente sélection de Mathieu Bastareaud (28 Ans) et Yann David (28 Ans) pose quelques questions. Pourquoi eux plutôt qu’un jeune ? La Coupe du monde de 2019 se prépare dès aujourd’hui et il est peu probable que les deux joueurs de 28 ans seront dans la liste pour partir au Japon.

Dimitri Henault

Publicités