[Reportage] Les Américains de France vs Donald Trump

Pas un jour ne passe sans que Donald Trump ne fasse parler de lui. Même dans son propre pays, le président nouvellement élu est devenu la cible des médias. Mais alors, les Américains détestent-ils vraiment celui qu’ils ont pourtant élu ? Reportage.

Manifestation à Paris samedi 21 janvier 2017 pour manifester contre l'arrivée de Donald Trump au pouvoir. Crédit photo: AFP
Manifestation à Paris samedi 21 janvier 2017 pour protester contre l’arrivée de Donald Trump au pouvoir. Crédit photo: AFP

« Les étudiants américains qui étudient en France ne supportent pas Donald Trump, ils ont l’esprit beaucoup trop ouvert  pour ça ! » déclare la directrice adjointe de l’Américain Buisiness School situé dans le 10ème arrondissement de Paris. Ici, le rouge domine et pourtant, les étudiants et leurs encadrants sont majoritairement démocrates. Le directeur de l’établissement précise : «  nous avions organisé des élections fictives au sein de l’école et 80% des élèves avaient voté pour Hillary Clinton ! » tandis que l’assistant pédagogique, Brad, ajoute : « Personne n’est content. Même les médias le critiquent et c’est rare aux Etats-Unis que la presse soit aussi subjective. Personnellement je n’ai même pas regardé l’investiture de Donald Trump ». Donald Trump ne semble pas faire l’unanimité ici, à tel point que certains étudiants américains qui étaient venus pour un échange ne veulent plus repartir.

Mais il n’y a pas que les étudiants qui boudent le président nouvellement élu.

Vous ne trouvez personnes qui a voté pour Donald Trump ici mis à part des touristes

Après l’école, nous nous rendons au Harry’s Bar. Ici, Français, Espagnoles, Irlandais, Américains et autres décompressent en cette fin de semaine. Réputé pour ses spécialités US, c’est un rendez-incontournables.

Au fond du bar, cinq jeunes femmes discutent : « 25%des Américains sont contents d’avoir pour président Donald Trump, 50% n’en n’ont rien à faire et les 25% restants y sont opposés » déclare l’une d’elles.  » La plupart des Américains ne sortent par de leur État, ils n’ont même pas de passeport ! Ils n’ont pas l’esprit ouvert ! Vous ne trouverez personne qui a voté pour Donald Trump ici mis à part des touristes. Ce sont les gens pas très cultivés qui ont voté pour Donald Trump sûrement parce que c’est un show man alors qu’Hillary Clinton est barbante et emploie des mots compliqués » rajoute une autre jeune femme juste à côté. A en croire ces jeunes femmes, les américains résidents français détestent le nouveau président américain et ce sentiment est partagés par bon nombres d’américains qui vivent en France.

 La presse américaine ment beaucoup, elle exagère !

Pourtant à la table juste à côté, Michaël et Olivia, 35ans, disent le contraire. Le couple BCBG vit à Philadelphie (Wyoming) et est venue passé deux semaines à Paris. « La presse américaine ment beaucoup sur Donald Trump et la situation, elle exagère » affirme Olivia. Quand nous lui demandons s’ils aiment la France même en ayant voté pour Donald Trump, cette dernière, d’un air surpris, réagit : « mais ceux qui ont voté Trump aiment la France. Regardez, j’ai voté pour Donald Trump et je suis ici ! J’aime la France ! Mon esprit n’est pas fermé ! ».

Ce dernier témoignage nous confirme deux choses : premièrement, il semble que la majorité des Américains installés en France soit anti-Trump, preuve en est la manifestation anti-Trump qui a eu lieu le 21 janvier dernier, deuxièmement, Olivia et son mari occupant des postes importants et ayant fait des études, il ‘y a pas que les gens peu cultivés et qui voyagent peu qui ont voté pour Donald Trump contrairement à plusieurs témoignages rapportés plus haut.

Quoi qu’il en soit, les Américains résidants en France ne se sont jamais sentis aussi éloignés de leur pays qu’aujourd’hui. Certains espèrent cependant que Donald Trump n’ira pas au bout de ses promesses et sera moins rigide que ce qu’il a pu laissé paraître. Car comme nous le confie l’un des enseignants de l’Américain Buisiness School, « on ne connait pas encore assez Donald Trump pour savoir ce qu’il fera ou pas, c’est beaucoup trop tôt pour parler ».

Sarah C

Publicités