Un marché bio au ralenti ?

Une mode qui s’estompe.. Si les magasins bio ont connu un fort succès entre 2009 et 2013, aujourd’hui les nouveaux clients se font rares. La hausse des prix soudaine en est-elle la cause ?

L'effet de mode semble être passé. Le marché bio ralentit en ce début d'année / Magasin bio aux plaisirs du goût
L’effet de mode semble être passé. Le marché bio ralentit en ce début d’année / Magasin bio aux plaisirs du goût

Manger bio, un luxe ! En ce début d’année 2017, de nouveaux sondages sont tombés : le bio devient de plus en plus cher… De nos jours, la charcuterie bio coûte environ 80% de plus que la charcuterie « normale » ! Une différence de prix qui en dissuade plus d’un..

Clémentine, conseillère en nutrition bio chez Bio & Nutrition, nous explique ce phénomène :

« Le bio nécessite beaucoup plus de travail. Tout est fait à la main. Donc l’homme doit être récompensé pour ce qu’il fournit à sa juste valeur. En plus, vu que les méthode de fabrication  sont bien plus coûteuses, les fournisseurs se font rares. Et comme ils sont peu nombreux, ils en profitent pour rentabiliser la production. D’où le fait que le prix soit si élevé« 

En 2009, le bio coûtait 79 % de plus que l’alimentaire classique. En 2011, il s’est réduit à 56 % pour finalement remonter à 64 % en 2016. Une nouvelle augmentation qui pourrait être dû à une baisse de la clientèle…

« Tout dépend des magasins. Il y en a qui font faillite et d’autres qui ont beaucoup plus de clients. Certaines personnes ont pris leurs habitudes et ne souhaitent pas les changer.  En même temps, une fois qu’on mange bio, on a du mal à revenir à l’alimentation basique. Mais c’est vrai qu’il y a de moins en moins de nouveaux clients qui se présentent. Après de là à dire que le marché bio diminue, il ne faut pas exagérer. Disons que c’était un effet de mode et qu’il n’est plus d’actualité. La solution ? Innover » explique Pierre, vendeur chez Bio c’Bon« 

À la vue de cette augmentation des prix, les grandes chaînes de magasins telles que Géant Casino, Leclerc ou même Carrefour souhaitent montrer que le bio reste, tout de même, accessible à tous. En agrandissant leur rayon, ils permettent aux consommateurs qui ont de faibles revenus de faire de grosses économies. Parfois, le prix est divisé par deux, chose non négligeable dans ce cas là ! Alors certes, le bio reste toujours un peu plus cher que l’alimentation basique mais la différence de prix est bien plus petite. 

Manger mieux mais plus cher

Une santé de fer ! Avoir une alimentation saine et équilibrée permet au corps humain de tenir la route. Stop aux chips et aux bonbons devant la télé. La cuillère de Nutella au goûter, à éviter ! Les apéros, un de temps en temps les week-ends.. Fruits et légumes seront les remplaçants idéaux de vos sucreries ! Et si en prime, vous n’achetez que du bio, votre corps vous remerciera.

« Il est très important pour sa santé de manger bio. Ce sont des aliments qui fabriquent naturellement des molécules. Alors, en les avalant, notre organisme arrive à se défendre plus facilement. Puis, au moins, on ne mange pas tout les pesticides présents dans les autres aliments.. Regardez nos parents ou nos grands-parents, leur système immunitaire est bien plus fort que le notre ! À leur époque il n’y avait pas de pesticides dans les aliments, d’où le fait qu’ils aient, aujourd’hui, une meilleure santé que nous. Après c’est des effets sur du long terme, il faut être patient. Ce n’est pas en mangeant une fois par mois bio que ça vous sera utile. Il faut faire ça quotidiennement pour que ce soit efficace  » accentue Laurence, nutritionniste« 

Plus besoin de choisir entre vos économies et votre santé, les deux peuvent approximativement se combiner. Alors, à vous de gérer !

Axelle Garcia-Davenne

Publicités