Le batobus sur la Seine : des réductions avec un pass Navigo

A partir du 17 janvier les détenteurs de la carte Navigo peuvent prendre la navette fluviale avec une réduction. Un abonnement annuel leur coûtera 40 euros au lieu de 60 euros tandis que le trajet seul est au prix de 11 euros.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Batobus. Crédits photo : Flickr / Joaquín Báñez

Cette initiative, destinée à habituer les Franciliens à se servir de la Seine comme d’un axe de déplacement, a été entreprise par Valérie Pécresse pour plusieurs raisons. Premièrement, les tarifs préférentiels ont été proposés aux détenteurs du pass Navigo pour alléger le trafic du RER C, qui lui aussi longe la Seine. Au total, neuf stations sur les rives droite et gauche seront desservies entre Beaugrenelle (15e arrondissement) et le Jardin des Plantes (5e arrondissement) en passant par l’Île de la Cité. Une dixième station est prévue en 2017. Les plages horaires des stations, desservies toutes les 40 minutes, sont restreintes : de 10h à 17h, 19h ou 21h30 selon les jours et les saisons.

Une offre alternative pour traverser Paris

Deuxièmement, ce mode de transport est surtout « confortable, agréable et moins polluant« , selon la présidente de la Région Île-de-France. Valérie Pécresse explique :

Nous proposons une offre alternative pour traverser Paris sur le secteur des voies sur berges qui a été fermé à la circulation automobile.

La Seine est considérée comme un axe délaissé par les transports en commun. Le Stif, le syndicat qui gère les transports en Ile-de-France, s’intéresse au projet Sea Bubble, inspiré par un bateau hydroptère, qui peut voler au-dessus de l’eau. Des embarcations électriques, créées par Alain Thébault, seront testées sur la Seine dès février 2017.

Anahit Miridjanian

Image à la Une : Batobus. Crédits photos : Flickr / T-R-U-E-M-A-N

 

Publicités