« Gimme Danger » le documentaire de Jarmusch sur les Stooges sortira le 1er fevrier en France

Le documentaire sur le groupe phare de Détroit, considéré par beaucoup comme le premier groupe punk et véritable objet de culte pour les fans, sera bientôt projeté en France.

Iggy Pop Live
surplombant la foule qu’il arrose de beurre de cacahuètes pendant l’incendiaire « TV Eye » au Cincinnati Pop Festival de 1970 ( Crédit Photo: Yom Copi)

Déjà sorti aux Etats-Unis, il sera en salles le 1er février en France

Ils ont su braver les interdits comme nuls autres à une époque où les tensions sociales étaient grandissantes. A une époque où les cheveux étaient ornés de fleurs et les jeans patte d’eph’ faisaient légions, les frères Asheton et Iggy « l’iguane » vinrent bouleverser le panorama idyllique du flower power à grands coups de colliers de chien, d’innuendos SM et de lacérations publiques.

Encensés par les critiques, groupe préféré de Lester Bangs, journaliste musical de renom dans les années 70; ils sont associés à ce que les têtes pensantes du rock nommeront le proto-punk, au même titre que les MC5, groupe issu également de la « motor town » qui donne à ces groupes ce son si lourd, quasi-industriel et rattachés à la mouvance d’extrême gauche (les MC5 iront jusqu’à former les White Panthers en soutien au Black Panthers).

Ce documentaire fait de la main d’un fan -dans le trailer on entend jarmusch les qualifier de « greatest band ever »-  ou meilleur groupe au monde, ravira les fans. De leurs débuts dans la fun house, leur squat aux murs tachés de sang, à la gloire auto-destructrice, tout est fait pour documenter de la manière la plus crue possible un des groupes les plus violents de l’histoire de la musique.

M.B

Trailer: GIMME DANGER

 

Publicités