Et si le PSG n’était plus le grand club de la capitale ?

Selon RTL, un nouveau club parisien est en train d’être mis en place pour contrer le PSG version « qatari » grâce à fusion entre les deux autres grands clubs de la capitale, le Paris FC et le Racing club de France, et du petit poucet, Juvisy. 

648x415_pierre-ferrucci-president-paris-fc-patrice-haddad-president-red-star-jerome-touboul-journaliste-equipe-15-avril-2014
Pierre Ferracci, président du Paris FC, Patrice Haddad, président du Red Star et Jérôme Touboul, journaliste à L’Equipe, le 15 avril 2014. – G. Le Goff / Panoramic / Galaxy foot

C’est le pari fou de plusieurs investisseurs français, appuyés par la Fédération française de football. Créé un club « anti qatari » en regroupant trois clubs dans ou proche de la capitale. Le Paris FC (National), le Racing, plus connu sous le nom de « Red Star » (ligue 2) et Juvisy (National). Deux clubs de National et un de Ligue 2, donc. Les investisseurs ont choisi de négocier avec le petit club de Juvisy en raison de sa section féminine d’élite.

Ce projet aurait pour but de créer un centre de formation dans les Hauts-de-Seine pour héberger les meilleurs jeunes d’Île-de-France, une stratégie qui n’est plus celle du PSG. Certains joueurs formés au club parviennent à se faire une place au milieu des stars (Rabiot, Aréola), mais la plupart quittent l’équipe parisienne pour bénéficier de temps de jeu ailleurs.

Problème de logement

Le stade. Aucun stade d’accueil n’a pour l’instant été choisi pour contempler les matchs de ce nouveau club parisien. Deux choix s’offrent pour l’instant aux investisseurs : Charlety (13e arrondissement de Paris), où joue le Paris FC, ou le stade Jean Bouin (voisin du Parc des Princes) où jouent les rugbymen du Stade Français et les footballeurs du Red Star.

Le Paris FC doit tenir

Pour que ce projet existe, il faut que le Paris FC reste impérativement en National la saison prochaine. Échéance pas encore aboutie car le « petit » club parisien est pour l’instant 11e du classement de National.

Si le Paris FC reste en National l’année prochaine, le projet pourrait commencer à se mettre en place. Selon RTL, la FFF et le Conseil général des Hauts-de-Seine appuieraient cette initiative.

Maxime Cottu

Publicités