Moi, moche et méchant 3 se dévoile dans un trailer drolissime

Quatre ans après la sortie en salles de Moi, moche et méchant 2 et deux ans après le succès tonitruant des Minions, la franchise de Pierre Coffin revient cet été. Moi, moche et méchant 3 a dévoilé un premier trailer le 14 décembre dernier, et il s’annonce déjà aussi drôle que ses prédécesseurs.

La suite des aventures de Gru, c’est pour bientôt ! Sept ans après le premier volet de la saga de Pierre Coffin, Moi, moche et méchant 3 se dévoile dans un trailer récréatif qui annonce sa venue en salles à l’été 2017. Et on a hâte !

Un antagoniste à la sauce 80s

Il y a quatre ans, on se quittait sur le mariage de Gru, l’ancien super méchant qui voulait voler la lune, et de Lucy, un agent secret. C’est en duo de choc qu’on les retrouve dans ce troisième volet, en train de combattre le crime sur un scooter des mers. Cette fois, pas de Vector ni d’El Macho, le criminel auquel ils ont affaire se nomme Balthazar Bratt. Le super vilain à la coupe mulet et aux épaulettes, qui semble issu d’un mélange farfelu entre MC Hammer et Borat, possède comme armes de prédilection son chewing gum et ses pas de danse endiablés.

La der pour Pierre Coffin

Attendu pour l’été 2017, Moi, moche et méchant 3 sera le dernier volet avec Pierre Coffin aux manettes. Le papa des Minions a confié dans une interview accordée à Première en juillet 2015 que le succès mondial de ses petites créatures jaunes à salopette lui avait quelque peu échappé. Sentiment compréhensible lorsque l’ont sait que les produits dérivés englobent aussi bien des peluches et des mugs que des karchers et des produits d’hygiène intime.

« J’ai fait les voix pour ces pubs mais je ne savais pas que les Minions allaient être aussi omniprésents au point de me faire peur ! […] on est peut-être allé trop loin et que tout ça a un peu échappé à notre contrôle. »

Au cours de cette même interview, l’animateur français a annoncé que sa participation à Moi, moche et méchant 3 sera la dernière, bien qu’il ne doute pas que la franchise perdure sans lui. 

*Image à la Une : ©IlluminationEntertainment

Alyo

Publicités