Les 5 sports à pratiquer en hiver

C’est l’hiver. D’humeur très sportive, tu te demandes bien ce que tu pourrais faire pour occuper ces longues journées de 10h à 17h. Tu décides donc de te renseigner sur internet, et boum. Tu viens d’arriver ici. Ne bouge plus Jean-Jacques (si tu t’appelles comme ça t’as deux fois plus de raisons de rester.) Cet article est fait pour toi. Mosaïque a donc concocté un top 5 des sports à pratiquer l’hiver. (C’est écrit dans le titre aussi..) 

Le Hockey sur glace

Cette discipline s’adressera à tous les fans de sports collectifs, mais aussi d’activités violentes où l’on peut saigner du nez, et perdre des dents. Si tout cela vous correspond, ne cherchez plus. Prenez une crosse, enfilez des gants, un casque (ou pas si vous êtes un gros fou furieux du cerveau), et glissez. Les patins sont fortement conseillés. Pour ceux qui ne savent pas, voici un petit tuto hockey sur glace. Il s’agit d’un sport se pratiquant, sur glace (jusque-là ça va.) Deux équipes sont formées, comportant six joueurs chacune, dont un gardien de but. L’objectif est le suivant : placer le puck, (ou le palet, ou la rondelle mais c’est vachement plus moche comme nom) dans la cage adverse. A la fin du temps imparti, l’équipe ayant réussi le plus de fois cet exploit est sacrée vainqueur. Si vous vivez sous le seuil de richeté comme moi, contentez vous de récupérer un balais, une paire de chaussettes en boules, et une poubelle renversée, et tirez dedans. Testé et approuvé par la rédac Mosaïque. (Moi tout seul.)

Crédits : http://thehockeywriters.com/
Cet homme aime son sport. / Crédits : http://thehockeywriters.com/

Le patinage

C’est la même chose que le truc au-dessus, mais la violence, les buts, les équipes, les poubelles et les chaussettes en moins. Vous enfilez des patins, vous glissez… et c’est tout. Bon, d’accord, dit comme ça, ça n’a pas l’air très fun. Mais je vous assure que c’est plutôt sympa. Ils y a plusieurs manières de pratiquer le patinage. La manière j’ai de l’argent, je veux des conditions optimales. Vous vous rendez à la patinoire la plus proche de chez-vous, vous dites à la très sympa demoiselle de l’accueil que vous voulez vous amuser. Vous lui donnez quelques euros, (ou francs si tu lis cet article en 1997.) Tu lui donnes ta pointure, elle te prête des patins, et c’est parti pour l’après-midi. Avantage, s’il pleut, pas de soucis, tu es en intérieur, donc protégé. Inconvénient, c’est la solution la plus chère. Tu peux donc décider de pratiquer en mode j’adore Noël. Pendant cette période ô combien magique, certaines municipalités décident de mettre en place des patinoires d’extérieur sur des grandes places. Avantage : C’est moins cher, tu peux profiter du soleil. Inconvénient : Si il pleut, c’est fermé. Vaut mieux pas habiter devant. Et c’est rempli de morveux qui tombent dans tous les sens. Dernière solution : la solution suspens mortel. Tu trouves un lac gelé. Tu glisses. Si ça tient, c’est cool, si ça craque, ta veste à 200€ ne te sera d’aucune utilité jeune garçon. Avantage : Le suspens c’est génial. Inconvénient : Tu pourrais ne pas connaître Noël 2017.

Crédits : MAYA VIDON-WHITE/SIPA
Si toi aussi tu fais du patin t’arriveras à faire ça. / Crédits : MAYA VIDON-WHITE/SIPA

La luge

Assez parlé de mort comme ça. Bien moins risqué et tout aussi amusant : La luge. Pour les plus chanceux d’entre-vous, vous avez déjà une luge. Ne vous reste plus qu’à trouver une pente enneigée et youpi. Mais nous chez Mosaïque, on pense aux moins riches d’entre-vous, on est sympas (et on a pas un rond non plus.) Vous pouvez donc vous emparer d’un morceau de carton, le rentrer dans un gros sac poubelle noir. Ca marche très bien. Si vous êtes un vrai fou de la mort qui tue, oubliez le morceau de carton. Gardez le sac poubelle. Ca va plus vite. Beaucoup plus vite. Vraiment très vite… oh mince beaucoup trop vite. J’arrête ici pour la luge.

Vois comme ces jeunes femmes respirent le bonheur sur leurs belles luges de bois. / Crédits : http://valleedesvoyages.com/
Vois comme ces jeunes femmes respirent le bonheur sur leurs belles luges de bois. / Crédits : http://valleedesvoyages.com/

La bataille de boules de neige 

Ouais la vitesse c’était pas forcément une bonne idée. On va donc rester sur nos pieds, c’est peut-être une meilleure idée. Et de toutes façons, les sports d’équipe c’est mieux. Dans ce cas là, rien de mieux qu’une bonne vieille bataille de boules de neiges. Conditions pour jouer : trouve une quarantaine de personnes votant Fillon, une quarantaine de personnes votant Valls, place-les au milieu d’une plaine enneigée sous un magnifique cerisier (autant donner un côté romantique), et laisse les se débrouiller. L’avantage, c’est que comme toi tu vas voter Philippe Poutou, tu peux attaquer les deux équipes. Problème : Tu es seul. Ou sinon va voir ton/ta frère/soeur, et lance lui de la neige. C’est aussi sympa. Si tu es enfant unique, tu peux viser des personnes au hasard dans la rue. Mais on te le déconseille. Des poursuites judiciaires pourraient suivre.

Edition 2002 : Team Chirac vs Team Le Pen / Crédits : http://www.soonnight.com/
Edition 2002 : Team Chirac vs Team Le Pen / Crédits : http://www.soonnight.com/

La console de jeu

Le Hockey sur Glace ? Trop violent. Le patinage ? Trop glissant. La luge ? Trop rapide. Les boules de neige ? Trop froid. La vie ? Trop nul. Tes parents ? Trop vieux. Toi tu n’aimes rien, à part ta bonne vielle console de jeu ou ton PC. Et ton but c’est de rester dans ta chambre. Dehors il fait trop froid. Quand tes parents te proposent de visiter les Etats-Unis cet été pendant un mois, tu leurs réponds que de toutes façons, tu connais Los Angeles et New York par coeur grâce à GTA. Dans ce cas là, ne change pas tes habitudes. Sérieusement, entre un chauffage, un plaid, une manette, des pop con, et de la neige puis des enfants qui crient partout… Le choix est vite fait.

Jason, veux-tu aller jouer dehors ? Mais mman dégage je veux jouer à Kalofe Du ti ! / Crédits : http://interventionallies.com/
Jason, veux-tu aller jouer dehors ? Mais mman dégage je veux jouer à Kalofe Du ti ! / Crédits : http://interventionallies.com/

En principe, à la lecture de cet article vous avez fait votre choix. Vous optez pour le ski. Vous êtes au dessus du commun des mortels. La populasse, la moyenne, trop peu pour vous. Dans tous les cas, quelque soit votre choix, la rédaction de Mosaïque vous souhaite de bonnes vacances. (Et partagez cet article aussi. Il pourrait faire grand bien à la société française.)

Loïc HEBBACHE

 

Publicités