Le Top 5 des boulettes de nos politiques en 2016

2016 a été rythmée par la vie politique française. A l’aube de l’élection présidentielle de 2017, les politiciens français ont mis les bouchées doubles cette année, et notamment en matière de boulettes….

1) Jean-François Copé et son pain au chocolat

Candidat à la primaire de la droite et du centre, Jean-François Copé a fait le tour des matinales. En escale à Europe 1 le 24 octobre dernier, le maire de Meaux a prouvé qu’il n’avait guère l’habitude de se rendre chez le boulanger. Le journaliste Thomas Sotto a discrédité le candidat des Républicains avec cette question pourtant anodine : « Combien coûte un pain au chocolat ? ».

 

2) Christine Boutin et son tweet malheureux

Le 21 septembre dernier, alors que l’ancien Président de la République, Jacques Chirac, est à l’hôpital, Christine Boutin annonce sa mort sur Twitter. Le problème ? Cela n’est pas le cas, et les internautes n’ont pas fini de lui reprocher…

christine_boutin_annonce_la_mort_de_jacques_chirac

3) Jean-Frédéric Poisson et son départ tonitruant

Lui aussi candidat à la primaire de la droite et du centre, Jean-Frédéric Poisson a fait parler de lui, non pas pour ses idées, mais pour ses frasques. Bousculé lors d’une interview, le président du Parti chrétien démocrate a préféré quitter le plateau de France 3,  reprochant au journaliste un « traitement indigne » de sa candidature. Une sortie théâtrale qui n’a pas suffit à Jean-Frédéric Poisson pour se faire remarquer. Il n’a en effet recueille que 1,5% des voix

Jean-Frederic-Poisson-quitte-le-plateau-de-France-3-en-direct-denoncant-un-traitement-indigne.gif

4) Bruno Le Maire et son melon démesuré

Jamais deux sans trois… Un troisième candidat à la primaire de la droite et du centre s’est fait remarqué cette année. Dans un entretien accordé au Point le 16 février dernier, le député de l’Euro, Bruno Le Maire, a fait l’étalage de son ego surdimensionné.

« Mon intelligence est un obstacle » a confié Bruno Le Maire.

xvm2a39a506-f56f-11e4-8d6a-589a201f87ae
Bruno Le Maire a confiance en lui, trop parfois… (Photo : J-C. Marmara/Le Figaro)

5) François Hollande et son tacle envers Nicolas Sarkozy

Le 20 octobre est sorti Un Président ne devrait pas dire ça, un livre des journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme dans lequel le Président de la République fait de nombreuses révélations. Il fustige aussi de nombreux politiques français, notamment Nicolas Sarkozy…

« C’est le petit De Gaulle. On a eu Napoléon le petit, eh bien là, ce sera De Gaulle le petit » (François Hollande, à propos de Nicolas Sarkozy)

tumblr_ly1oldzsfa1r9z4kdo1_400.gif

 

Paul Lauterbach

 

Publicités