Les 10 femmes qui ont marqué l’année

2016 aura été une année riche en émotions et riche en changement. L’élection présidentielle américaine aura révélé une Hillary Clinton plus digne que jamais, le monde de la musique aura eu son lot de chanteuses proclamant le « girl power ». Retour sur une année où les femmes ont pris du terrain.

Crédit photo : DR
Crédit photo : DR

Hillary Clinton, la battante

Crédit photo : DR
Crédit photo : DR

Des mois de tensions, d’espoir, de craintes ont ponctués ses élections présidentielles qui ont révélés Hillary Clinton. Si elle n’a pas gagné, elle aura eu le mérite d’avoir été la Première Dame à se présenter à l’élection présidentielle américaine, la première femme élue sénatrice à New York et première femme à aller si loin dans une course à la Maison Blanche.

Digne, l’ex- Première Dame a admis sa défaite mais ne compte pas s’arrêter là dans sa quête d’une Amérique meilleure.

Michelle Obama, la révélation

Crédit photo : DR
Crédit photo : DR

Discrète pendant de longs mois, Michelle Obama s’était pourtant donné corps et âme dans la dernière ligne droite de la course à la Maison Blanche, afin de mener Hillary Clinton à la victoire. Si bien que le talent oratoire dont elle a fait preuve a soulevé une question. Et si, Michelle Obama devenait un jour candidate à la Maison Blanche ? Si l’intéressée ne semble pas vouloir démarrer une carrière politique, elle est cependant très populaire auprès du peuple américain.

Angela Merkel, l’indétrônable

Crédit photo : DR
Crédit photo : DR

A 62 ans, Angela Merkel est « la seule dirigeante capable de s’attaquer aux défis économiques et politiques de l’Union Européenne » selon Forbes. La chancelière allemande au pouvoir depuis 11 ans est également saluée pour sa décision d’avoir ouvert les frontières allemandes aux migrants. Réélue présidente de la CDU, le 6 décembre dernier, elle avait obtenu 89,5% des voix des délégués.

Lamia Haji Bachar et Nadia Murad Basel, la liberté retrouvée

Crédit photo : DR
Crédit photo : DR

Toutes deux rescapés de l’Etat Islamique, Lamia Haji Bachar et Nadia Murad Basee sont devenues des symboles. Si bien que le prix Sakharov « pour la liberté de l’esprit » leur a été remis en début d’année. Lamia Haji Bachar, 18 ans, avait remercié le Parlement européen de les soutenir dans le combat qu’elles mènent contre l’EI, se présentant comme la voix des victimes”.

Madonna, la chanteuse engagée

Crédit photo : DR
Crédit photo : DR

Quand il s’agit de défendre des causes, Madonna s’élance corps et âme. Il y a un an, elle donnait un concert dans les rues de Paris pour la paix suite aux attentats du 13 novembre. Ce week-end, elle était nommée femme de l’année par le magazine Billboard et a livré un discours émouvant pour dénoncer le sexisme dans l’industrie musicale. Elle a déclaré « On fait face à un sexisme flagrant, à la misogynie et à l’intimidation constante ». Un discours ovationné.

Meghan Markle, l’inattendue

Crédit photo : DR
Crédit photo : DR

Si Meghan Markle, ultra-médiatisée depuis la révélation de sa relation avec le prince Harry, jouissait encore de son anonymat il y a quelques jours ; son témoignage pour Elle UK fait la une des journaux et des sites internet. Dans ce texte, l’héroïne de la série « Suits », raconte son quotidien de femme métisse dans une Amérique encore profondément marquée par les divisions raciales. Des déclarations qui ont vite fait le tour du monde, étant donné leur justesse.

Claire Foy, l’actrice royale

Crédit photo : Netflix
Crédit photo : Netflix

La série de l’année, c’était elle : The Crown. Relatant la jeunesse de la reine d’Angleterre, elle mettait en scène Claire Foy dans le rôle d’Elisabeth II. Une interprétation applaudie par les professionnels et les fans de la cour royale d’Angleterre. Nommée pour la première fois au Golden Globes Awards, l’actrice repartira bientôt sur les plateaux afin de tourner la saison 2 de la série. Discrète, 2017 pourrait cependant être l’année de Claire Foy.

Beyoncé, la Queen

Crédit photo : DR
Crédit photo : DR

Nommée dans 9 catégories aux Grammy Awards, Beyoncé reste la chanteuse la plus influente des Etats-Unis. En plus d’avoir rencontré un énorme succès avec son dernier album intitulé « Lemonade », la star figure également en têtes des artistes les plus recherchés sur Google. Ayant révélé les possibles infidélités de son mari dans son dernier album, la chanteuse n’a plus aucune retenue dans ses propos.

Lily-Rose Depp, la muse

Crédit photo : DR
Crédit photo : DR

Comme sa mère (Vanessa Paradis) qui avait été égérie Chanel, Lily-Rose Depp fait son entrée dans le monde par la grande porte. Nouvelle inspiration de Karl Lagerfeld, la jeune fille de 17 ans est depuis peu mannequin mais également actrice aux côtés de grandes actrices telle que Natalie Portman ou encore de son père, l’acteur Johnny Depp. Fille de, mais pas seulement, Lily-Rose est le phénomène à ne pas lâcher en 2017.

Ces femmes d’aujourd’hui osent dire ce qu’elles pensent sans aucune limite et sans se soucier des retombés de leurs actes. La femme de 2016 se veut honnête, franche, battante et inspirante. Un exemple pour débuter 2017 comme il se faut ?

Par Lola Leger

Publicités