[Reportage] La Louve : le supermarché détenu par les clients

Un supermarché qui propose des aliments frais, bios, locaux ou régionaux à bas prix, vous en rêviez! Et bien, tout cela sera bientôt possible dans le 18ème arrondissement de Paris. La Louve, supermarché d’un nouveau genre, ouvrira ses portes dans quelques semaines. S’inspirant du supermarché Park Slop Food Coop créé en 1973 et situé à Brooklyn, New York, La Louve compte bien rencontrer le même succès. 

la-louve

Le ciel est gris et les rues désertes ce matin du vendredi 4 novembre. On pourrait presque entendre le silence. Pourtant dans l’une de ces rues, rue des Poissonniers, se trouve l’un des supermarchés les plus atypiques de France ou plutôt se trouvera.      

Un entrepôt vide

Actuellement ce n’est qu’un très grand local de 1450m² vide, avec de la peinture beige clair sur les murs et une table blanche au centre du rez-de-chaussée. Le supermarché devait ouvrir début octobre… Le seul bénévole présent se trouve dans la partie livraison du magasin, encore fermé par des grilles en fer, nous confie qu’il n’ouvrira finalement que dans deux semaines minimum. 

Le concept a de quoi séduire : les membres de la coopérative La Louve assurent bénévolement les tâches nécessaires à son fonctionnement et emploient collectivement quelques salariés. Chaque membre paye une cotisation de 100 euros annuel et aide trois heures toutes les quatre semaines. En échange, les membres ont le droit de faire leur courses à prix coûtant. Alléchant non ?

Et pourtant la coopérative n’est pas vraiment prise au sérieux par ses concurrents voisins.                        

Y a quelqu’un qui fait du fromage ici ?    

Le responsable du Franprix à 5 minutes à pied de La Louve est l’un des seuls à connaître son existence et ne la voit pas comme une concurrente. « Ils ont affiché leur ouverture depuis longtemps déjà. J’ai compris le principe mais il ne va pas nous prendre beaucoup de chiffre parce que ce genre d’association dans lesquelles le clients doit travailler…. Vous savez, déjà quand on  a une équipe c’est pas facile. Et si chacun vient et fait à peu près ce qu’il veut… ça va pas être facile pour le bon déroulement dans la boutique ».

Et quand on lui demande si le fait que La Louve proposera des produits bio et locaux ou régionaux risque de changer la donne, le responsable répond avec ironie : « Il y a quelqu’un qui fabrique du fromage ici ? Sincèrement, ca ne fait pas peur. Ce qui va faire mal, c’est le Carrefour qui va s’ouvrir pas très loin. ça c’est une machine de guerre, c’est pas gratuit !» ; même si il avoue que ce type de supermarché peut être « très intéressant pour les gens qui ont peu de moyens ».

Credit : Sarah C
Credit : Sarah C

Une recherche constante de bénévoles

Après un tel témoignage, se pose la question de savoir qui peut réellement être intéressé par ce projet. Sur plusieurs sites, on peut lire que La Louve compte aujourd’hui plus de 2800 membres et pourtant il recherche toujours des bénévoles. Des réunions d’informations sont régulièrement organisées et la majorité des habitants du quartier interpellée ne connaissent pas son existence …        

Dans l’un des magasins avoisinants la coopérative, une cliente, habituée du quartier, déclare ne pas savoir de quoi il s’agit. Après quelques explications, elle répond : « Il faut voir à l’usage, 3 heures par mois c’est faisable. On peut se libérer 3 heures, la cause est suffisamment belle. Le problème c’est que les supermarchés font du low-cost et même du bio low-cost maintenant, c’est hyper appâtant».

Le premier bilan semble inquiétant. Sur 15 personnes interrogées dans la rue, seule une femme déclare avoir assisté à l’une des réunions d’information « j’y suis allée pour voir un peu comment cela se passe et je trouve le projet très intéressant. Je privilégierai ce magasin sur tous les autres » mais c’est aussi la seule interrogée à faire partie d’associations. Un lien ? Sûrement.

Il reste difficile de prendre position aujourd’hui. Nous sommes le 20 novembre et le magasin n’est toujours pas ouvert …

Sarah C

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. David dit :

    Excellent article ! Bravo

    Aimé par 1 personne

  2. Brijou dit :

    Ça risque d’être compliqué …

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s