Pink Floyd : Les éternels

Ce vendredi 11 novembre, le légendaire groupe de rock progressif a sorti un nouveau coffret collector. En son sein, certains des albums les plus connus, les morceaux de leurs débuts, mais aussi des pistes inédites. Retour sur l’un des plus grands groupes de l’histoire de tous les temps. 

pink-floyd-wallpaper
Credits : Guitarnoise

Si la bande de David Gilmour et Roger Waters est aujourd’hui, officiellement à l’arrêt, elle ne l’a jamais vraiment été. Pour preuve de leur succès encore d’actualité, les albums se vendent toujours. Les concerts se jouent à guichets fermés. Loin de laisser leurs fans de côté, le groupe de rock, parfois qualifié de « rock artistique » a décidé de commercialiser un nouveau coffret collector. Ce coffret contiendra, leur discographie jusqu’à l’année 1972. Soit, juste avant la sortie de The Dark Side of the Moon. Des albums les plus fameux, comme Meddlejusqu’a leurs sons les moins connus, tout y sera. Le coffret a sobrement été nommé : « The early years. » 

Le prix de l’excellence

Si les fans peuvent se réjouir de cette nouvelle sortie, le prix va néanmoins en refroidir certains. Pas moins de 450 euros seront à débourser pour ceux qui veulent se procurer le graal. Mais n’ayez crainte, si votre portefeuille, et pas à la hauteur de votre mélomanie, il existe une version double CD à prix réduit.

Les puristes préféreront forcément avoir la version originale et intégrale. Mais Pink Floyd a pensé à tout le monde, en levant un peu plus le voile sur les débuts du groupe.

Loïc COHEN

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s