Ziad Takieddine : « J’ai remis trois valises d’argent libyen à Claude Guéant »

Dans un entretien, l’homme d’affaire franco-libanais, Ziad Takieddine, a déclaré avoir remis trois valises d’argent liquide au ministère de l’Intérieur français, entre 2006 et 2007. Les avocats de Claude Guéant et Nicolas Sarkozy n’ont pas tardé à réagir. 

Nicolas Sarkozy et claude Guéant sont au centre des accusations de Ziad Takieddine (Crédit photo : Michel Euler)
Nicolas Sarkozy et claude Guéant sont au centre des accusations de Ziad Takieddine (Crédit photo : Michel Euler)

Nouveau volet dans l’histoire du financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 ! Dans un entretien accordé au site d’investigation Mediapart et à l’agence Première Lignes,  Ziad Takieddine relance l’affaire judiciaire sur le financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy, en 2007. Entre novembre 2006 et janvier 2007, Ziad Takieddine révèle s’être rendu à trois reprises au ministère de l’Intérieur, place Beauvau. En tout, l’homme d’affaire lybien aurait versé la somme de 5 millions d’euros à Claude Guéant, directeur de cabinet du ministre de l’Intérieur de l’époque, Nicolas Sarkozy.

Proche du régime de Mouammar Kadhafi, aurait transporté à chaque fois une valise pleine de «billets de cinq cent» et quelques «liasses de deux cent». Il affirme également qu’Abdallah Senoussi, l’un des chefs des services libyens et beau-frère par alliance de Mouammar Kadhafi, a «personnellement supervisé» les remises d’argent.

«Un jour, M.Senoussi me demande si je veux être celui qui transporte ces sommes à Claude Guéant, de l’Intérieur. À ce moment-là, je dis “si c’est bon, c’est bon”», raconte Takieddine

Sarkozy et Guéant réagissent

Peu de temps après ces révélations, Claude Guéant et Nicolas Sarkozy ont réagi, par le biais de leur avocat respectif.

«Il est tout de même étrange qu’il avance ses allégations à quelques jours de la primaire de la droite. S’il avait des preuves, pourquoi ne pas les avoir fournies avant?» a déclaré l’avocat de Claude Guéant, Philippe Bouchez-El Ghozi

Quant à l’avocat de Nicolas Sarkozy, Thierry Herzog, il déclare que «M. Nicolas Sarkozy oppose un démenti formel à ces nouvelles allégations», et annonce que «Des poursuites judiciaires seront donc engagées en réponse à cette manipulation grossière.»

Les deux avocats comptent déposer une plainte pour diffamation. L’affaire continue…

Paul Lauterbach

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s