Fed Cup : Les bleues à deux doigts de l’exploit

Une fois de plus la France ressort comme le beau perdant de la compétition. L’AS Saint-Etienne dans les années 70, la France en 2014 lors de la Coupe Davis, et aujourd’hui, les tenniswoman françaises en Fed Cup. Pourtant l’exploit était proche. Retour sur ce qui a failli faire d’un 13 novembre, une date moins négative. 

TENNIS-FED-CUP-FINAL-FRA-CZE
AFP PHOTO / PATRICK HERTZOG

Amélie Mauresmo aurait pu revivre ce qu’elle a vécu en 2003. Soulever le trophée de la Fed Cup, mais cette fois dans la veste de l’entraîneur. Malheureusement, les tchèques se sont dressées entre elle, ses protégées et le trophée. Avant d’arriver en finale, les françaises avaient réalisé un parcours plutôt bon. Lors du premier tour, elles s’étaient assez nettement défaites des italiennes, avec quatre victoires à une. En demie finale, la tâche a été un peu plus difficile. C’est pourtant la finale qui s’offre à elles avec une victoire trois à deux face aux néerlandaises. Dans un même temps, les tchèques défont la Suisse sur un score similaire. La finale est donc connue, les françaises affrontent les tchèques à Strasbourg.

L’espoir… puis la désillusion

La finale commence plutôt mal pour les joueuses d’Amélie Mauresmo. Le premier round voit Kristina Mladenovic échouer de peu face à Karolina Pliskova : 3-6 ; 6-4 ; puis 14-16 au tie-break.

Heureusement pour les bleues, Caroline Garcia rattrape la mise lors du deuxième round 7-6 ; 6-3, face à Petra Kvitova. C’est encore elle qui fait le taf face à Karolina Pliskova lors du round numéro trois. Elle l’emporte en trois sets : 6-3 ; 3-6 ; 6-3.

La quatrième manche voit Alizée Cornet affronter Barbora Strycova. Défaite pour la française en deux sets : 2-6 ; 6-7. Tout se départage donc lors du double, opposant la doublette Garcia Mladenovic et Pliskova Strycova.

Les deux françaises, souvent irrésistibles ensemble ont cette fois failli. Il ne faut que deux sets aux joueuses tchèques pour soulever finalement le trophée. 5-7 ; 5-7, Jeu set et match. Les françaises, à l’image de leurs homologues masculins en 2014 à Lille, passent très près de l’exploit.

Amélie Mauresmo aurait d’ailleurs décidé de quitter le navire à la suite de cette défaite. La raison : un heureux événement attend l’ancienne championne, puisqu’elle vient d’annoncer sa grossesse ! Félicitations à elle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s